Toilettes à l’hygiène douteuse : les astuces des uns… et les astuces des autres

Publié par La rédaction le 24 mai 2024, modifié le 22 mai 2024
Toilettes à l’hygiène douteuse : les astuces des uns… et les astuces des autres

On peut assurer une hygiène parfaite à nos toilettes mais on ne peut pas contrôler l’état des toilettes quand on est hors de chez soi (chez des gens, au travail, au restaurant, ou encore dans les toilettes publiques…) ! Comment faire quand on ne se sent pas à l’aise pour s’asseoir sur la cuvette ?

“Affronter” une cuvette sale : tous les coups sont permis !

Nous avons tous déjà été confrontés au dégoût provoqué par des WC pas propres… Et pour cause, il s’agit d’un moment où l’on a besoin de se sentir à l’aise ! Mais on n’a pas toujours le choix, il faut y aller. De quelle team faites-vous partie ?

  • De ceux qui jouent les équilibristes (les plus nombreux, 45%* !) : pour éviter de frôler une cuvette repoussante, certains dans l’intimité des WC usent de contorsions improbables… Technique inconfortable, mais dont le seul avantage est que la position squat fait travailler les fessiers sans avoir besoin d’aller à la salle de sport !
  • Des “poseurs de papier” (une bonne partie : 36%*) : installer une couche de papier toilette pour que la peau ne touche pas la surface de la lunette est une solution comme une autre ; mais cela nécessite une quantité importante, et l’efficacité face aux bactéries n’est pas vraiment assurée.
  • Des courageux qui s’assoient quand même (la minorité, 19%*) : certains décident de “lâcher” leur crainte et de s’abandonner à la position assise. Finalement, ce n’est pas si grave, car ce qui importe est une bonne hygiène des mains après un passage aux toilettes. Et rappelez-vous qu’au quotidien, on fait face de toute façon à de nombreux endroits et objets encore moins hygiéniques que la cuvette d’un WC !

Si à l’avenir, vous souhaitez anticiper et vous prémunir de cette situation désagréable, vous pouvez toujours avoir avec vous des lingettes désinfectantes, ou encore un couvre-siège jetable (qui se pose sur la cuvette). Ce ne sont pas les gestes les plus écologiques, mais si cela vous permet d’aller aux toilettes plus sereinement, c’est utile !

Les hommes moins gênés que les femmes

Comme dans beaucoup de domaines, les hommes et les femmes ne sont pas touchés équitablement par le “poop shaming”, cette “honte du caca” qui paralyse certaines personnes quand il faut faire ses besoins ailleurs que chez soi. Ainsi, lorsqu’il s’agit d’aller dans des toilettes de bars, d’aéroports, de centres commerciaux, les deux sexes ne réagissent pas de la même façon : 25% des hommes décident finalement de s’asseoir (contre seulement 12% de la gent féminine). Et là où 65% des femmes préféreront rester “en équilibre pour ne pas poser leurs fesses” (VS 28% des hommes), leurs compagnons masculins se pencheront plutôt (à 47%) vers la technique du papier posé qui recouvre la cuvette (contre 26% de femmes)* !

Et vous, avez-vous votre petit secret bien à vous pour éviter un WC dégoûtant ?

* étude Ifop pour Diogène France, avril 2021
https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2021/04/Infographie_Ifop_Poop_Shaming_23.04.2021.pdf

Partager cet article