Architecture : comment l’emplacement et la conception des toilettes impactent l’espace

Publié par La rédaction le 21 décembre 2023, modifié le 15 décembre 2023
Architecture : comment l’emplacement et la conception des toilettes impactent l’espace

Si vous faites construire ou que vous rénovez votre maison, vous le savez, l’emplacement des toilettes peut être un vrai casse-tête. Il s’agit de trouver un espace pratique et accessible, tout en préservant les volumes des pièces et en s’adaptant au réseau d’eau. Alors, comment bien choisir l’emplacement de vos toilettes sans impacter votre espace de vie ? Suivez le guide !

Où placer les toilettes dans la maison ?

En matière d’architecture, il est question d’esthétisme… mais aussi de logique ! Dans ce contexte, le bon sens veut que les toilettes soient à proximité des pièces de vie comme le salon et la cuisine, ainsi que proche des chambres pour plus de commodité. Si vous recevez régulièrement vos proches, il est aussi judicieux que les toilettes soient faciles d’accès et que vos invités n’aient notamment pas besoin de traverser votre chambre pour s’y rendre. Par ailleurs, il est également important de placer vos toilettes dans un espace qui préserve votre intimité. Vous éviterez ainsi de concevoir un plan d’agencement de l’espace où les toilettes donnent directement sur le salon par exemple.

Si vous disposez d’une maison à plusieurs niveaux, faites-vous plaisir : disposer d’un WC par étage est idéal ! Ainsi, vos invités pourront utiliser les toilettes du rez-de-chaussée, tandis que vous profiterez quant à vous du calme de l’étage.

Si l’espace est restreint, c’est peut-être l’occasion d’exprimer votre créativité en ce qui concerne l’emplacement de vos toilettes ! Pour gagner de la place, vous pouvez par exemple envisager de les installer sous un escalier, dans les combles, ou de transformer une partie de votre buanderie en WC.

Bon à savoir : c’est souvent une bonne idée de regrouper les pièces d’eau. En effet, situer vos toilettes à proximité de votre salle de bains vous permet de gagner de la place tout en optimisant vos travaux, puisque tous les équipements ont besoin d’une alimentation et d’une évacuation en eau, il sera possible de les regrouper dans une même gaine technique.

Quelle surface ?

Lorsqu’on conçoit les plans d’une maison ou qu’on entame une rénovation nécessitant une redistribution des espaces, la question de la surface des toilettes n’est pas toujours évidente. Trop petit, cet espace peut sembler étouffant et peu pratique, tandis qu’une surface excessive peut être perçue comme le gaspillage de précieux mètres carrés. Généralement, on alloue environ 1,5 mètre carré aux toilettes, une surface confortable tout en restant raisonnable.

Mais tout dépend des équipements et du mobilier que vous souhaitez ajouter à vos toilettes. Si par exemple vous avez envie d’avoir un lavabo à votre disposition, ou encore, si vous voulez transformer vos toilettes en mini bibliothèque pour avoir des livres ou des bandes dessinées à portée de main, dans ce cas, une surface de 2 voire 3 mètres carrés sera utile.

Autre cas : si votre maison est occupée par une ​personne âgée ou une personne à mobilité réduite, l’espace consacré à vos toilettes devra être plus vaste, car il vous faudra y installer des équipements dédiés à la sécurité, tels que des barres d’appui ou de relevage.

Si l’espace des toilettes est compté, les équipements compacts voire encastrés peuvent être des solutions intelligentes pour économiser de l’espace sans sacrifier le confort. Si vos toilettes sont placées dans votre salle de bains, les cloisons transparentes ou semi-transparentes peuvent être utilisées pour créer une séparation visuelle tout en préservant la sensation d’ouverture.

Lorsqu’un coin toilettes indépendant n’est pas possible ou que vous optez pour un WC d’appoint dans votre salle de bains, pour préserver son intimité, les cloisons transparentes ou semi-transparentes peuvent être utilisées pour créer une séparation visuelle tout en préservant la sensation d’ouverture.

Partager cet article